Les fondements de l’entraide


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 31 décembre 2010
par  *

Kropotkine, fondateur de la gauche darwinienne

« La gauche peut-elle accepter une vision darwinienne de la nature humaine ?… Les êtres humains sont des coopérateurs-nés. Alors pourquoi la gauche a-t-elle accordé si peu d’attention aux théories biologiques du comportement, laissant la droite revendiquer le darwinisme et la ‘luJe pour la vie’ ? » (...)

vendredi 31 décembre 2010
par  *

Qu’a-t-on appris sur l’entraide depuis Kropotkine ?

« Qu’aurait-on saisi de la musique, une fois que l’on aurait calculé tout ce qui est calculable en elle et tout ce qui peut être abrégé en formules ? »
Nietzche, La Volonté de puissance.
Répondre à cette question est un exercice périlleux tant le sujet est vaste. Comme l’a montré Kropotkine, l’entraide (...)

vendredi 31 décembre 2010
par  *

Faut-il chercher dans la nature un fondement des valeurs morales ?

Il est tentant, lorsqu’on souhaite répandre certaines valeurs morales et en disqualifier d’autres, de chercher à justifier ses préférences en donnant aux comportements que l’on prône une origine naturelle, en espérant garantir ainsi leur nécessité ou leur préférabilité.
Ainsi, depuis le XIXe siècle et (...)

samedi 7 novembre 2009

Note sur l’histoire d’un mot

Une note du traducteur ouvre la première édition de L’Entraide en français : « Quand, sur le conseil d’Élisée Reclus, l’auteur nous proposa le titre de l’Entr’aide, le mot nous surprit tout d’abord. A la réflexion, il nous plut davantage. Le terme est bien formé et exprime l’idée développée dans ce volume. (...)

jeudi 5 novembre 2009

Que faire du naturalisme de L’Entraide ?

C’est en 1902 que Pierre Kropotkine publie en Angleterre sous le titre Mutual Aid ce qui sera traduit en 1906 en français sous le titre L’Entr’aide – Un facteur de l’évolution1. Le volume réunit une série d’articles que Kropotkine avait écrit entre 1890 et 1896 dans la revue scientifique Nineteenth (...)