Réfractions, recherches et expressions anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Accueillir Novatore ? Désobéissance aux lois et droit de souveraineté individuelle
Erwan Sommerer
Article mis en ligne le 19 juin 2016
dernière modification le 19 juin 2018

par Marcira
logo imprimer

DANS UN ARTICLE INTITULÉ « EN DÉFENSE DE L’ANARCHISME HEROÏQUE ET EXPROPRIATEUR », Renzo Novatore propose trois justifications de « l’expropriation individuelle1 ». La première est éthique : pour celui qui a été réduit à la misère par la société dans laquelle il vit, « le vol, en plus d’être un droit, peut être aussi un devoir ». Si l’on est asservi et exploité, c’est l’honnêteté envers ses maîtres qui devient un crime. Mais nul besoin d’être anarchiste pour défendre ainsi l’illégalisme. Selon l’auteur, le premier humaniste venu est enclin à admettre que, dans certains cas, il est légitime de violer la loi pour survivre. Deux autres motifs, plus décisifs, sont donc à privilégier. L’un est héroïque, la transgression étant le propre d’une minorité « exubérante », « inassimilable » et « antisociale » qui exalte le combat contre les lois et la morale. L’autre est esthétique : le crime de celui qui échappe au conformisme doit être considéré comme une œuvre d’art tragique. Et ainsi, pour « l’audacieux rebelle qui décide de s’élever au-dessus de l’ordre social cristallisé et de toute frontière préétablie, et veut affirmer […] la liberté sans frein de son Moi », être coupable, être criminel, signifie réaliser pleinement ses aspirations anarchistes et se soustraire à l’emprise de la société.
Que l’on souscrive ou non à l’individualisme stirnérien et nietzschéen de Novatore, la portée de ces réflexions ne doit pas être négligée.

Lire la suite


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • 37-sommerer.pdf
  • 236.9 ko / PDF


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2