Réfractions, recherches et expressions anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Les failles de la révolution
Daniel Colson
Article mis en ligne le 18 novembre 2020

par bakgaut
logo imprimer

LES FAILLES DE LA RÉVOLUTION

Daniel Colson

Dans le vocabulaire révolutionnaire, les termes de « brèches », de « ruptures » ou de « failles » servent le plus souvent à rendre sensible l’idée de « révolution ». La « révolution », c’est quand tout s’interrompt, quand l’énorme machine sociale, économique et politique des rôles, fonctions et habitudes suspend son histoire et sa reproduction. C’est un « moment » que l’on pourrait qualifier de transcendant ou d’exceptionnel, à la manière imprévisible des miracles et des événements « telluriques » dont parle Élisée Reclus [1] ; un présent sans passé ni avenir,« une fête sans commencement et sans fin » comme l’écrit Bakounine dans sa Confession au tsar, à propos des événements parisiens de 1848 ; une fête où « l’incroyable était devenu habituel, l’impossible possible, et et le possible et l’habituel insensés ».
Comment penser l’impensable et l’éphémère ? Comment donner du sens à « l’insensé » ? Mais aussi, comment confier à des moments aussi exceptionnels le soin de faire advenir un monde émancipé, fondé sur la liberté et l’égalité ?

Lire la suite en pdf

Notes :

[1L’homme et la terre, tome I, 1905, p. II.


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • refr40_08-colson.pdf
  • 104.1 ko / PDF


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2