Droit et anarchie


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 9 janvier 2010
par  *

Au-delà du droit *

Les écrits les plus anciens sont des rapports sur les impôts, les lois, les conditions du travail servile. Cette objectivation de la domination tira donc son origine des besoins pratiques de l’économie politique. Un usage accru des lettres et tablettes permit aux responsables d’atteindre de (...)

samedi 9 janvier 2010
par  *

Idéal libertaire et idée du droit naturel*

1. Anarchie et anomie
Le projet d’une société sans pouvoir politique, sans État (anarchie), est-il équivalent à un projet de société dépourvue de toute norme (anomie) ? Si l’on prend le terme de « norme » dans son acception la plus large, incluant norme juridique et norme éthique (j’essaierai ci-dessous (...)

samedi 9 janvier 2010
par  *

Une comparaison entre Stirner et Bakounine

Le but de cet article devrait être de situer le problème du rapport entre le droit et l’anarchisme dans le cadre d’un débat plus général sur la philosophie du droit. Une entreprise difficile, certes, qui impliquerait l’analyse de la pensée anarchiste d’un point de vue philosophico-juridique, si (...)

samedi 9 janvier 2010
par  *

De l’anarchisme au fédéralisme

Au cours des années, le statut que Proudhon accorde à l’État se modifie considérablement, comme en témoignent deux extraits, l’un tiré de Polémique contre Louis Blanc et Pierre Leroux , dans lequel il affiche sans équivoque une position anarchiste, et l’autre, tiré de la Justice , qui nuance (...)

samedi 9 janvier 2010
par  *

Godwin et la critique radicale du droit

Le texte qui suit est extrait d’un ouvrage posthume de Jean-Louis Boireau à paraître en septembre 2001 aux éditions H. Champion, « Théorie politique et pratique romanesque, William Godwin et le roman “jacobin” anglais » (dans le même temps, une traduction de « la Justice politique » effectuée par Alain (...)