« Utopie et socialisme » de Martin Buber

Vient de paraître
dimanche 14 février 2016
par  Refractions
popularité : 8%

Les éditions de l’Echappée viennent de republier l’important essai sur le socialisme libertaire de Martin Buber, qui fut l’ami et l’éditeur, après sa mort encore, de Gustav Landauer. Il comporte une des premières présentions, générale et pénétrante, des idées de l’écrivain et militant anarchiste (Pfade in Utopia, "Sentiers en utopie", 1950). En France, Buber est surtout connu pour son ouvrage «  Je et tu ».

(Première édition en France : Utopie et socialisme : Paris, Aubier Montaigne, 1977 - En Grande-Bretagne : Paths in utopia / Translated by R.F.C. Hull / London : Routledge & Kegan Paul , 1949 - Edition espagnole : Martin Buber, Caminos de Utopía. Fondo de Cultura Económica, México-Buenos Aires, 1955)

Martin BUBER, Utopie et socialisme

préface d’Emmanuel Levinas, traduit de l’allemand par Paul Corset et François Girard,

L’Echappée, février 2016, 256 p., 18 €.

le livre

Le mouvement révolutionnaire s’est construit sur un refoulement : celui du socialisme utopique. Dès la fin du XIXe siècle, les propositions de Fourier, Saint-Simon et Owen ont été écartées par les marxistes car considérées comme non scientifiques. Il est aujourd’hui grand temps d’en revenir à l’enseignement de ces maîtres-rêveurs.
C’est ce à quoi s’emploie Martin Buber dans ce livre inspiré, source de réflexion incontournable sur les socialismes non marxistes. Dans le sillage de Proudhon, Kropotkine et Landauer, il en dégage le principe philosophique : ce n’est pas l’État ou le marché qui fait société, mais bien les structures communautaires de voisinage, de travail et d’entraide, ainsi que leur capacité à s’associer librement.

Or une révolution est condamnée à l’échec si elle n’a pas posé au préalable les fondations du monde auquel elle aspire. C’est donc ici et maintenant qu’il faut reconstruire des structures de vie collective où chacun considère autrui comme son égal. Elles seront autant d’îlots de socialisme voués à s’agrandir et à se fédérer, pour aboutir enfin à la communauté des communautés.

(présentation de l’éditeur)

Sur Buber et Landauer on peut lire, entre autres :

Juifs et anarchistes, Histoire d’une rencontre

Amedeo Bertolo (sous la direction de)

Editions de l’éclat, 2008, 224 pages, 18.50 €.

p. 75 à 89, Siegbert Wolf, « L’amitié intellectuelle entre Landauer et Buber ».

le livre

et

Michael Löwy

Juifs hétérodoxes, Messianisme, romantisme, utopie

Editions de l’éclat, 2010, 224 pages.

et

Rédemption et utopie : le judaïsme libertaire en Europe centrale

paru en 1988 aux PUF, réédité aux Editions du Sandre en 2010.