Autopsie d’une imposture

Amor Nuño et la CNT – A contretemps
jeudi 17 septembre 2015
par  Refractions
popularité : 7%

Le bulletin de critique bibliographique et d’histoire du mouvement libertaire A contretemps a cessé sa publication, mais sur le site de la revue, où l’on trouve l’ensemble des numéros parus, Freddy Gomez poursuit une rubrique « recensions et études critiques ».

Il vient de mettre en ligne sous le titre « Autopsie d’une imposture » une analyse précise et documentée de l’ouvrage que l’historien Jesús F Salgado a mis au point après une longue enquête pour réhabiliter la mémoire du militant de la CNT espagnole Amor Nuño (1913-1940) contre les informations erronées, les déformations et la malveillance diffusées dans les publications du journaliste Jorge Martínez Reverte et de l’historien britannique Paul Preston.

« Si, sur le terrain de l’histoire, aucune vérité n’est jamais acquise – il suffit finalement qu’un document surgisse pour que les optiques changent –, la guerre civile espagnole, sujet d’étude inépuisable, demeure, pour des raisons que nous tenterons d’élucider, un champ de bataille toujours fertile en réinterprétations. Encore faut-il que ledit document soit authentifié et incontestable. Dans le cas qui nous intéresse – et dont Jesús F. Salgado a tiré une remarquable enquête –, l’usage d’un faux journalistique, légitimé par un représentant notoire de la caste historienne, a finalement suffi à renverser, de but en blanc, une perspective assez largement admise jusqu’alors sur les pratiques répressives du bloc stalino-socialo-républicain en charge effective du contrôle de l’ordre public dans un Madrid assiégé où les forces libertaires, très loin d’être majoritaires, jouèrent plutôt un rôle d’élément modérateur. »

lire la suite


Jesús F. SALGADO, AMOR NUÑO Y LA CNT
Crónicas de vida y muerte
Madrid, Fundación Anselmo Lorenzo, 2014, ill., 624 p.