Enjeux de la théorie darwinienne de l’évolution - 2

Conférences de l’Ecole de la Rue (Paris)
jeudi 12 février 2015
par  Refractions
popularité : 6%

Samedi 21 mars 2015

Après une conférence sur le vivant (13 décembre 2014), une autre sur l’ADN (10 janvier 2015), le groupe Louise-Michel propose deux séances sur la théorie de l’évolution et sur les facteurs et mécanismes de l’évolution, mais aussi sur les conclusions philosophiques qu’on peut en tirer : le statut du hasard, le matérialisme constitutif du darwinisme, la fin de la prééminence du religieux au sujet de la vie, de la nature humaine.

Pour des raisons de santé, les dates des deux conférences ont été décalées de deux semaines. Celle du 21 février a été reportée au 7 mars, la deuxième aura lieu le 21 mars.

Samedi 21 mars 2015, de 16 à 18 heures

« Les apports des théories darwiniennes de l’évolution
à la biologie du développement »

par Franck BOURRAT

La seconde conférence de ce cycle sera consacrée à présenter les grandes lignes et idées d’une discipline scientifique relativement récente : l’évolution du développement ou « évo-dévo ». La biologie du développement classique, souvent appelée embryologie, s’attache à décrire, expliquer et interpréter les mécanismes qui conduisent à la formation d’un organisme vivant « complexe » (ici entendu au sens de pluricellulaire, c’est-à-dire dont le corps est composé d’un grand nombre de cellules, unité de base du vivant) à partir d’une cellule unique, l’œuf.

L’intégration de la pensée évolutionniste darwinienne à la biologie du développement, au début des années 1980, a ouvert des perspectives fascinantes. Elle a considérablement renforcé l’idée d’une unité profonde du vivant, en montrant par exemple que des animaux (ou des plantes) à première vue très différents utilisaient des mécanismes semblables au cours de leur développement. Elle a également permis d’aborder, sur une base strictement matérielle, testable et accessible à l’expérience, la ou les question(s) des mécanismes qui génèrent la diversité, notamment morphologique, que nous observons au sein du monde vivant.

L’essor de cette discipline témoigne de la richesse et de la pertinence des concepts évolutionnistes de Darwin, plus de 150 ans après leur formulation initiale.


Rappel :

Samedi 7 mars 2015, de 16 à 18 heures :

« Comprendre les enjeux scientifiques et philosophiques d’une idée révolutionnaire : les théories darwiniennes de l’évolution. Histoire, notions, controverses »

par Marc SILBERSTEIN


L’ÉCOLE DE LA RUE

Une université populaire et libertaire dans le 18e arrondissement de Paris

A la bibliothèque La Rue

Un samedi sur deux, de 16 heures à 18 heures

10, rue Robert-Planquette, 75018 Paris

Entrée libre


Le projet de « L’ÉCOLE DE LA RUE »

Word - 22 ko

le site