L’ordinaire de la guerre

Agone n° 53
samedi 29 mars 2014
popularité : 9%

Revue Agone, n°53, mars 2014

224 pages, 20.00 €

Coordination : François Buton, André Loez, Nicolas Mariot, Philippe Olivera

" L’ordinaire de la guerre "

Au moment où s’ouvrent les commémorations du centenaire de 1914-1918, ce numéro est conçu comme un dossier à charge contre l’école historique qui domine à la fois la scène médiatique et le champ académique. Depuis une vingtaine d’années, ces historiens d’État s’efforcent d’imposer l’idée d’un consentement patriotique de combattants animés par la haine de l’ennemi. Au-delà de la critique de ce révisionnisme historique, les auteurs de ce numéro soulignent les enjeux intellectuels et politiques ­attachés à l’étude des violences de masse : contre l’esthétisation de la violence, la fascination pour les bourreaux et le déni des relations de classes, ils veulent montrer la ­fécondité d’une histoire menée au cœur des expériences ordinaires.

« Nul besoin d’imaginer un bourrage de crâne permanent ou la peur du peloton pour penser le "consentement" des soldats : l’intériorisation par l’école, le service militaire, les cérémonies politiques, le discours de la revanche, la grande presse à sensation, la psychologie des nations ; cette intériorisation passait aussi par une éducation des corps, une incorporation des logiques de l’obéissance et de la force. À ce titre, ce n’est pas la guerre qui fait naître une culture de guerre, mais la nationalisation des sociétés européennes qui portait dans son sein, au sein même du procès de civilisation des mœurs et de la domestication de la violence par l’État, la possibilité de son défoulement exutoire au profit de logiques d’État. »

Sommaire :

- Philippe Olivera, « Histoire des violences et violence (sociale) de l’histoire. À propos de la “nouvelle histoire” de la Grande Guerre »

- Blaise Wilfert, « Aux sources d’une histoire controversée : une lecture de 14–18 Retrouver la guerre de Stéphane Audoin-Rouzeau et d’Annette Becker »

- François Buton, « Norbert Elias ou la Grande Guerre du sociologue »

- André Loez, « Vers une histoire au plus proche des situations sociales ? Entretien avec Claire Zalc sur l’histoire récente de la Shoah »

- Claudine Vidal, « Enquêtes au Rwanda. Questions de recherche sur le génocide tutsi »

- Dimitri Chavaroche & André Loez, « “L’opération a été bien menée et vigoureusement exécutée”. Un compte-rendu de coup de main à l’été 1916 »

- Nicolas Mariot, « Comment faire une histoire populaire des tranchées ? »

- La leçon des choses : « Le traité de non-protestation nucléaire », par Susan Watkins

http://www.agone.org/revueagone