Le magonisme et la révolution mexicaine dans la presse libertaire et radicale francophone

vient de paraître
mardi 28 mai 2013
popularité : 5%

David Doillon, membre du collectif de Réfractions, vient de publier (en espagnol)

EL MAGONISMO Y LA REVOLUCIÓN MEXICANA EN LA PRENSA ÁCRATA Y RADICAL FRANCÓFONA

Mexico, CONACULTA / INAH (Consejo Nacional para la Cultura y las Artes / Instituto Nacional de Antropología e Historia),

2013, 335 pages, $ 190.


À partir du milieu des années 1910, Ricardo Flores Magón et ses compagnons, opposants tenaces au régime de Porfirio Díaz, entament un processus de radicalisation idéologique vers des positions anarchistes qui les amènent à lutter pour renverser la dictature porfiriste au moyen d’une révolution. Conscients du fait qu’une révolution existe seulement si l’on en parle, les rebelles mexicains développent une stratégie de communication internationale ayant pour objectifs de discréditer le vieux dictateur, sensibiliser l’opinion publique à la situation du Mexique et, surtout, s’attirer l’appui du mouvement révolutionnaire mondial, en particulier français. Grâce à une introduction détaillée et une compilation minutieuse, cette anthologie rend compte de la relation, solidaire et conflictuelle à la fois, qui s’est établie entre les militants des deux continents.

Textes issus de L’Humanité, Le Libertaire, Les Temps nouveaux, La Bataille Syndicaliste, etc.

Une version française est en cours d’élaboration. À paraître prochainement.


Voir la présentation