Paris - « Les Communards déportés en Nouvelle-Calédonie »

conférence de Marinette Delanné
mardi 23 avril 2013
popularité : 5%

Le samedi 4 mai 2013 à 19 h 30 la librairie La Lucarne des Écrivains organise une conférence sur « Les Communards déportés en Nouvelle-Calédonie » donnée par Marinette Delanné, auteur de Nouvelle-Calédonie le bagne oublié, paru aux éditions de l’Amandier.

Certes les événements parisiens liés à la Commune sont étudiés (rapidement) dans les écoles françaises, mais que savons-nous ensuite de la déportation de milliers de Communards en Nouvelle-Calédonie ?
Qui sait que notre charismatique Louise Michel fut exilée pendant huit ans au bagne calédonien ?
Dans quelles conditions ? Et tous les communards étaient-ils logés à la même enseigne ? Il m’est apparu que la seule solution était d’aller voir sur place, pour essayer de mieux comprendre le vécu de nos malheureux exilés de la Commune.
(Marinette Delanné)


Nouvelle-Calédonie. Le bagne oublié.

Photographies de Marinette Delanne

Textes de Julien Gomez Estienne, Franck Sénateur

le livre


Un bagne oublié, parce que tellement loin et tellement objet de honte. Pourtant, contrairement à la Guyane, la Nouvelle-Calédonie connut, dans une certaine mesure, une colonisation pénale réussie. À la fermeture du bagne, la moitié de la population blanche était d’origine pénale. De ces bagnards, des enfants naîtraient. Il fallait leur cacher tout ce qui rappelait la honte. Il fallait oublier… Les hommes et la nature se chargèrent de dissimuler, d’enfouir, de faire disparaître. Ce n’est que récemment, presque un siècle après l’arrivée du dernier convoi de condamnés, que l’actuelle génération calédonienne a affirmé un « devoir de mémoire », auquel ce travail photographique espère contribuer.

La Lucarne des Écrivains

115 rue de l’Ourcq, 75019 Paris

Tél. : 01 40 05 91 51

Ouvert tous les jours de 10 h 30 à 19 h, sauf le dimanche. Le lundi de 14 h à 19 h.

Métro Crimée, ligne 7.

le site


Samedi 27 avril 2013 : Fête de la librairie

Cette journée entière sera suivie d’une soirée de soutien à La Lucarne des Écrivains.

Chaque année une journée plus particulière est dédiée aux passeurs du livre, les libraires et leurs librairies, plus particulièrement la librairie indépendante qui s’attache à présenter et à défendre les 80% des ouvrages ignorés des grandes surfaces dans des domaines aussi divers que les essais, le théâtre, la poésie mais aussi les romans de qualité, les ouvrages des petits éditeurs.

la fête

*

MERCREDI 24 AVRIL : VERNISSAGE DE L’EXPOSITION "L’INTERLOCUTEUR"

À partir de 18 h : vernissage de l’exposition de Mary-Ann Beall,
plasticienne, présente une partie du travail en cours pour son
exposition prévue à Moscou fin 2013. Les œuvres créées – estampes,
dessins, volumes et suspensions en fil de fer et papiers – dialoguent
avec les poèmes et textes d’Ossip Mandelstam, décédé en 1938 et
toujours notre « contemporain ».

À partir de 19 h, cette soirée donnera lieu à une rencontre
exceptionnelle entre la poésie d’Ossip Mandelstam lus par Jérôme
Cantero et celle de Jean-Luc Lavrille, sur une improvisation musicale
du Grandola jazz Collective.

L’exposition sera visible du mardi 23 avril au samedi 4 mai 2013.