Les anarchistes dans la Révolution mexicaine

dimanche 9 janvier 2011
popularité : 12%

David Doillon, du collectif de Réfractions, a cordonné avec Guillaume Davranche un dossier sur "Les anarchistes dans la Révolution mexicaine" dans le numéro de janvier d’Alternative libertaire.

http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?article3869

Il a déjà, dans le n° 34 d’ A contretemps (mai 2009) publié un article sur Ricardo Flores Magón (1873-1922) qui est à l’origine du mouvement le plus radical de la Révolution mexicaine. À la tête du Parti libéral mexicain (PLM), il est devenu le fer de lance de l’opposition au régime autoritaire et corrompu de Porfirio Díaz. Durant son exil aux États-Unis, où il a fui la répression, il manifeste son adhésion à l’anarchisme. Militant politique, propagandiste, journaliste, Ricardo Flores Magón est aussi l’auteur de nombreux contes, publiés dans le journal qu’il dirige, Regeneración, mais aussi de pièces de théâtre qui dénoncent les travers de la société et exposent les grandes lignes du « programme » libertaire.

David Doillon, "De l’anarchiste comme figure littéraire dans l’œuvre de Ricardo Flores Magón"

Le 11 janvier 2010, David est intervenu, toujours à propos de Magón, dans l’émission "Terre et liberté" de Radio libertaire.

Tierra y Libertad, telle était la devise de Regeneración, journal de Ricardo Flores Magón. Ce révolutionnaire anarchiste fut un des acteurs de la révolution mexicaine, dont 2010 marquait le centenaire. Il participa à la « Commune de Basse Californie » au Mexique, lutta aux États-Unis aux côtés des syndicalistes révolutionnaires des IWW (Industrial workers of the world). D’origine indienne il laisse une trace très forte dans les peuples originels, ainsi qu’en témoignent les organisations se réclamant aujourd’hui du magonisme, telles les 24 communautés indigènes du CIPO-RFM (Consejo indigena popular de Oaxaca-Ricardo Flores Magón).

http://terre-et-liberte.net/spip.php?article33

Autre intervention à Mexico, en compagnie, entre autres, de Pietro Ferrua, au Centre Social Libertaire Ricardo Flores Magón de Mexico, lors de la "segunda jornada de lucha libertaria de ayer y hoy".

On peut l’écouter en vidéo (en espagnol) sur

http://www.multimedioscronopios.org...

Toujours à Mexico, du 7 au 11 juin 2010, David a participé au colloque international "Migracion y Revolucion", organisé par l’Institut National d’Anthropologie et d’histoire (INAH). Il y évoquait la figure d’Octavio Jahn, "un anarchiste dans la révolution mexicaine’.

Présentation et programme du colloque (encore en espagnol) :

http://www.inah.gob.mx/index.php/boletines/2-actividades-academicas/4388-coloquio-migracion-y-revolucion

http://www.facebook.com/note.php?note_id=396573192211