Lyon : Deux débats sur les religions

avec Jean-Christophe Angaut et Yves Coleman
lundi 29 novembre 2010
popularité : 6%

La librairie libertaire La Gryffe a organisé en décembre deux rencontres-débats sur les religions :
" Bakounine, Satan et la religion" avec Jean-Christophe Angaut
et "Extrême-droite, droite et gauche "laïque" unies face aux religions ?" avec Yves Coleman.

5 rue Sébastien Gryphe

69007 LYON, France.

Ouverte du lundi au samedi inclus de 14 heures à 19 heures.

Téléphone/ fax : 04 78 61 02 25

Courriel : librairie@lagryffe.net

Site Web : www.lagryffe.net


Samedi 4 Décembre 2010 à 15 h 30 : "Bakounine, Satan et la religion"

Rencontre-débat avec Jean-Christophe Angaut,

On trouve sous la plume de Bakounine un certain nombre d’éloges de la figure biblique de Satan, ainsi qu’une réappropriation de ce
personnage dans les échanges avec ses camarades anti-autoritaires de l’Internationale.

Au-delà d’un jeu que les tenants de la théologie ne manqueront pas de considérer comme blasphémateur, au-delà même d’une
référence explicite à Proudhon, qui l’avait précédé dans cette voie, il est possible de rendre raison de ces usages à partir de l’antithéologisme philosophique de Bakounine.

Mais cette enquête permet aussi de rendre compte du rapport, plus complexe qu’il n’y paraît, de Bakounine à la religion en général et
en particulier de mentions positives de cette dernière sous sa plume (notamment l’idée d’une religion de la liberté).

Peut-être une discussion autour de ces thèmes peut-elle permettre d’éclairer certaines interrogations actuelles autour du religieux.

Jean-Christophe Angaut est maître de conférence en philosophie à l’Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines (Lyon). Il
a notamment publié "Bakounine jeune hégélien - La philosophie et son dehors" ( ENS Editions, Lyon, 2007) et "La liberté des
peuples : Bakounine et les révolutions de 1848
"( Atelier de création libertaire, 2009, Lyon). Jean-Christophe fait partie du collectif de
rédaction de Réfractions. Il est également l’animateur du blog "Bakounine" de l’Atelier de création libertaire.

http://atelierdecreationlibertaire.com/blogs/bakounine/


Samedi 11 décembre 2010 à 15 heures : "Les Lumières s’assombrissent-elles ?

Extrême-droite, droite et gauche "laïque" unies face aux religions ?"

Débat avec Yves Coleman (Ni patrie ni frontières)

Peut-on être de droite, athée, féministe et défendre les droits des gays et lesbiennes ?

Peut-on être de gauche, raciste et xénophobe ?

On assimile traditionnellement la droite à l’obscurantisme religieux, à l’homophobie, au sexisme et la gauche à la défense de la laïcité
républicaine, au féminisme et à la défense des droits des homosexuels.

Or depuis quelques années les frontières idéologiques semblent s’être brouillées entre la droite et la gauche, notamment à l’occasion des discussions sur le contenu "totalitaire" de l’islam comme religion et de l’islamisme comme doctrine politique.

La tenue de plusieurs apéros saucisson-pinard, dans différentes villes de France cet été, a vu une curieuse convergence entre des
militants de gauche, gaullistes, villiéristes et "identitaires" fascisants, au nom de la défense de la laïcité et du féminisme, et de l’expulsion
des immigrés musulmans.

Aux Pays-Bas, il existe une extrême droite importante (24 députés sur 150) qui défend les Lumières, les droits des gays et des lesbiennes, et prône l’expulsion de tous les immigrés musulmans. Et si l’on remonte dans le temps, on s’aperçoit qu’à gauche, aussi, voire à l’extrême gauche, il a toujours existé en France des courants
minoritaires athées et antisémites, anticapitalistes et nationalistes, courants qui ne correspondent pas à l’image d’Épinal vertueuse que
nous pouvons avoir de la gauche.

Actuellement, comment expliquer de telles convergences ? Sont-elles vraiment nouvelles ? On-t-elles un poids politique et social ?

Quelles peuvent être les réponses des révolutionnaires ?

Nous aimerions discuter de ces questions avec vous, convaincus qu’il existe bel et bien des frontières politiques et idéologiques que l’on ne peut franchir impunément.

Librairie libertaire LA GRYFFE