Ville durable : l’éthique du toc

Rencontre-débat avec Jean-Pierre Garnier et la revue Z
mercredi 27 octobre 2010
popularité : 38%

Une rencontre-débat avec Jean-Pierre Garnier et la revue Z

a eu lieu le mercredi 3 novembre a 20h00

à la librairie Le Genre Urbain

30 rue de Belleville

Paris, 75020

Les écoquartiers fleurissent partout en France, esquisses d’une ville nouvelle qui ne lésine pas sur les moyens pour se vendre. S’ils rivalisent de fantaisie architecturale et d’intentions écolodurables,
ces quartiers servent surtout de packaging acidulé pour attirer de gros capitaux. Sous la caution sociale, le vernis démocratique et les
peintures fraîches, ne s’élèvent que des logements obsolètes aux allures carcérales, une écologie de façade et des habitants toujours plus dépossédés de leur ville. Comment faire pour que les questions d’urbanisme reviennent entre les mains des principaux concernés : les habitants de la cité ?

Chercheur et enseignant en sociologie urbaine, Jean-Pierre Garnier est l’auteur de plusieurs livres sur la politique urbaine
(Des barbares dans la cité, 1997 ; Le Nouvel Ordre local, 2000). Il vient de publier Une violence éminemment contemporaine,
Essais sur la ville, la petite-bourgeoisie intellectuelle et l’effacement des classes populaires, aux éditions Agone.

le livre

http://agone.org/uneviolenceeminemmentcontemporaine/index.html


La revue Z a passé plus d’un mois dans la région de Nantes pour décortiquer le monde du développement durable.

Des écoquartiers aux aéroports repeints en vert, en passant par les multinationales avides de biodiversité, le numéro 4 s’attaque aux nouveaux héros de l’écologie de façade. Loin des partis et des labels fleurissants, Z a aussi rencontré celles et ceux qui, au quotidien, s’organisent pour montrer que sauver la planète ne suffit pas à changer le monde.

la revue

http://www.zite.fr/-Presentation-