André Bernard publie

jeudi 7 octobre 2010
par  *
popularité : 11%

C’est le récit de vie d’un jeune libertaire confronté au militarisme et à la guerre d’Algérie de 1954, le livre témoignage d’un réfractaire à cette guerre coloniale ; ce refus se révélera comme l’acte fondateur d’un parcours.

Parcours à la recherche d’une cohérence personnelle et militante entre un filon, trop négligé, de devanciers libertaires hostiles à la violence et une action plus actuelle de désobéissance civile non violente.

L’adhésion à l’anarchisme, à ses propositions et à ses rejets, fut vécue comme une « aimantation » vers un ensemble de théories et de pratiques propres à enthousiasmer et qui éclatent en singularités multiples et en contradictions diverses…

Dans l’ignoble aujourd’hui, l’auteur dit sa quête d’un futur qui se dessine, trop lentement, sous nos yeux.

Des écrits – repris du Monde libertaire et de la revue anarchiste Réfractions – accompagnent et éclairent ce choix existentiel.

La créativité sociale et l’imagination expérimentale qui sont ici appelées se comprendront, en arrière-plan, par une aventure plastique et poétique exprimée par ailleurs, fruit de rencontres improbables.

En vente auprès de l’Atelier de Création Libertaire