Rencontre avec Miguel Chueca sur "L’action directe" d’Émile Pouget

Le jeudi 28 octobre 2010 à Ivry sur Seine (94)
vendredi 10 septembre 2010
popularité : 15%

Miguel Chueca a rassemblé et présenté les textes du recueil "L’Action directe", écrits par Émile Pouget et que viennent de republier les éditions Agone.

Il collabore régulièrement à la revue "Agone" et au bulletin de critique bibliographique "A contretemps"

Une rencontre avec Miguel Chueaca autour de cette publication a eu lieu le jeudi jeudi 28 octobre à 20h , à la librairie Envie de lire

16 rue Gabriel Péri, Métro Mairie d’Ivry.


Émile Pouget, L’Action directe et autres écrits syndicalistes (1903-1910)

Agone, 304 pages, 18.00 euros.

Paru le 16/09/2010

L’ action directe, c’est la libération des foules humaines, c’est leur montée vers la conscience. C’est l’appel à tous pour participer à l’œuvre commune : chacun est invité à ne plus être un zéro humain ; chacun est incité à ne plus subir passivement les fatalités sociales. L’action directe clôt le cycle des miracles – miracles du ciel, miracles de l’État. En opposition aux espoirs en les « providences », de quelque espèce que ce soit, elle proclame la mise en pratique de la maxime : le salut est en nous !

Les quatre brochures que nous reproduisons ici contiennent l’essentiel de la conception du syndicalisme révolutionnaire. Ces essais sont complétés par trois textes relatifs à la campagne pour la journée de huit heures lancée en 1904. Indispensables pour connaître le « moment révolutionnaire » du syndicalisme français, ces manuels de la révolte ouvrière sont aussi source d’inspiration pour tous ceux qui ne peuvent se résigner à un « ordre » social aussi intolérable aujourd’hui qu’il l’était voilà cent ans.

Fondateur du Père Peinard, journal hebdomadaire anarchiste, Émile Pouget (1860–1931) illustre l’évolution de nombreux anarchistes français vers le syndicalisme révolutionnaire à la fin du XIXe siècle : délaissant l’activité des petits groupes libertaires, il s’engage en 1901 au sein de la jeune CGT, dont il devient le secrétaire aux fédérations professionnelles et le responsable de son hebdomadaire La Voix du Peuple.

(Présentation de l’éditeur)

http://atheles.org/agone/memoiressociales/lactiondirecte/index.html


Miguel Chueca a réuni et présenté précédemment Déposséder les possédants , La grève générale aux « temps héroïques » du syndicalisme révolutionnaire (1895-1906)

Textes d’Édouard Berth, Henri Girard, Jean Jaurès, Hubert Lagardelle, Paul Louis, Fernand Pelloutier, Émile Pouget, Georges Sorel et Henri Van Kol

Marseille, Agone, « Mémoires sociales », 2008, 272 p., 18.00 euros.


les revues :

http://atheles.org/agone/revueagone

http://acontretemps.org/