Pire Fiction

La discipline de la haine
mercredi 2 juin 2010
popularité : 7%

Pire Fiction se présente comme un groupe de création littéraire et artistique à esprit revendicatif. Des graveurs, des auteurs élaborent ensemble des réalisations personnelles ou collectives, et fabriquent eux-mêmes des livres dont la couverture est gravée, forme inspirée des cordels brésiliens. Pire Fiction reprend ces chemins de traverse où le livre est un objet populaire à échelle humaine

Les livres de Pire Fiction ne se résument pas à un produit à vendre, mais dès leur conception ils sont le moteur d’actions collectives. Dans un contexte où l’imaginaire est réduit par la rentabilité, Pire Fiction tente de rouvrir une trappe et d’exprimer ces échappées singulières lors de lectures publiques ou performances.

Vient de paraître :

La discipline de la haine

de Régis Duffour, gravure de Maxime Richard

Pire fiction, mai 2010 - 64 p., 12x14, 12 euros

Présentation :

Une haine sans premier rôle et sans figurants (ceci n’est pas un livre) un casting du feu : la société spectaculaire et marchande ... Une discipline qui n’implique pas que l’adjudant, Pire fiction et Régis Duffour vous présentent leurs condoléances : va je ne te hais point....

Dynamiques et volontaires, transversaux et horizontaux, flexibles et compétents, créatifs, et citoyens, les armées du gouvernement concèdent tant d’efforts … et à quelle fin... des siècles de famine de la vie au nord comme au sud. En tout et pour presque tout une planète dépouillée et ses occupants affamés et écrasés. Le destin du IVème Reich spectaculaire et marchand n’est certainement pas une fable de l’affranchissement contée par Esope.

Les écrouelles : le Roi de France et la Reine Anne passaient pour avoir le pouvoir de guérir la scrofule en imposant les mains aux malades. Dans l’imposture de l’émancipation on prête au despotisme des vertus semblables : des écrouelles au pouvoir d’achat, c’est plus que des mains qui sont imposées aux sujets, une discipline. Anton Tchekhov disait « L’amour, l’amitié, l’estime ne forment pas des liens aussi solides que la haine commune »

Pour toute commande :

Pire fiction

49 rue Daubenton

59100 Roubaix

pirefiction@numericable.fr


Régis Duffour a collaboré au n° 15 de "Réfractions"