Proudhon. Un socialisme libertaire

mardi 1er décembre 2009
popularité : 11%

En cette année du bicentenaire de sa naissance, on assiste à un véritable retour de Proudhon dans le domaine de l’édition. Edouard Jourdain, membre du collectif de rédaction de "Réfractions", y apporte sa contribution.

Edouard Jourdain,
Proudhon. Un socialisme libertaire

Michalon, 2009, 128 pages, 10 € .

« Qu’est ce que la propriété ? C’est le vol », « Dieu, c’est le mal ».

On ne retient le plus souvent de Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865) que ces formules provocatrices, dont l’écho n’a d’égal que leur incompréhension.

Il a été taxé de petit-bourgeois, de communiste, ou de réactionnaire par ses adversaires de tous bords. Sa pensée mérite pourtant d’être redécouverte, car sa critique radicale des institutions sociales ouvre sur une pensée du droit très originale.

Proudhon n’envisage jamais la justice comme une simple idée abstraite : elle constitue avant tout une force en prise avec l’histoire. En critiquant la Loi pervertie par l’Etat, la religion ou la propriété, il entend redonner toute sa crédibilité et toute sa puissance au droit afin qu’il se rapproche au mieux de la Justice. « Pour qu’il y ait une société entre des créatures raisonnables, il faut qu’il y ait engrenage réciproque : ce qui ne peut se faire qu’à l’aide d’un autre principe, le principe mutuelliste du droit. » L’anarchie prônée par Proudhon est une philosophie du droit.

(4e de couverture)

Edouard Jourdain est doctorant en études politiques à l’EHESS. Il a publié également

«  Proudhon, Dieu et la guerre. Une philosophie de combat  » (L’Harmattan 2006).

La pensée de Proudhon est complexe et se polarise sur des domaines aussi diversifiés que l’économie, la politique, la religion ; la sociologie, l’art ou la morale. Deux concepts corrélatifs nous permettent de saisir la cohérence de cet ensemble : Dieu et la guerre. Proudhon, en effet, pense systématiquement la guerre, loi universelle du genre humain, dans son rapport avec Dieu, c’est-à-dire l’Absolu. De cette manière il effectue l’archéologie de l’Etat, des pouvoirs, de la morale et des rapports sociaux en général.

(présentation de l’éditeur)

Edouard Jourdain a participé aussi à une émission sur France Culture que vous pouvez écouter ici, cliquer deux fois sur le petit triangle :

MP3 - 37.4 Mo

Documents joints

MP3 - 37.4 Mo
MP3 - 37.4 Mo