Réfractions, recherches et expressions anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Éloge de la conspiration : les sociétés secrètes de Bakounine et leur actualité
Jean-Christophe Angaut
Article mis en ligne le 24 juillet 2021

par Marcira
logo imprimer

DANS UN NUMÉRO QUI PROPOSE DES ÉCLAIRAGES LIBERTAIRES SUR LES PRATIQUES de discrétion, de dissimulation, voire de clandestinité, on ne peut manquer de se remémorer les pratiques de certains des premiers anarchistes en la matière, et tout particulièrement l’énergie que dépensa Michel Bakounine à constituer des sociétés secrètes. Mais on ne peut non plus manquer de se demander ce que de telles pratiques ont encore à nous dire aujourd’hui, si elles n’appartiennent pas à un passé définitivement révolu, et ne correspondent pas à des enjeux qui ne sont plus les nôtres. Dans les pratiques politiques contestataires au cours du XIXe siècle, au moins depuis la constitution de la Charbonnerie, dont l’organisation et les rituels sont eux-mêmes inspirés de la franc-maçonnerie, la formation de sociétés secrètes est un phénomène fréquent. Il s’agit (mais pas seulement, on va le voir) d’un moyen d’échapper à la surveillance et à la répression policières, qui se perfectionnent au cours de la même période. On trouve ainsi, en France, des sociétés secrètes d’inspiration socialiste ou républicaine de la Restauration au Second Empire.
Ce qui peut étonner dans le rapport que Bakounine entretient avec ces formes politiques, c’est son caractère tardif.

Lire la suite en.pdf


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • refrac-4103_conspiration.pdf
  • 340.9 ko / PDF


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2