Réfractions, recherches et expressions anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Je est un autre. Représentations queer et ambivalences identitaires dans l’œuvre d’Abdellah Taïa
Jean Zaganiaris
Article mis en ligne le 22 février 2019

par bakgaut
logo imprimer

AUJOURD’HUI , UN ENSEMBLE DE TRAVAUX S ’ INTÉRESSENT AUX questions LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Trans) au Maghreb, au Moyen Orient et en Extrême Orient. Dans son ouvrage sur la littérature marocaine, Khalid Zakri utilise l’expression « queer » pour commenter certains textes de Rachid O., Ibrahim Bouzalim, Karim Nasseri et Abdellah Taïa qui évoquent l’homosexualité. Toutefois, en focalisant sur le « renversement de la masculinité » opéré par ces auteurs, Khalid Zekri laisse de côté la déconstruction des identités de genre qui est au cœur même de la plupart des approches queer. À partir de l’œuvre d’Abdellah Taïa, l’enjeu de ce texte est de revenir sur les représentations protéiformes d’identités non hétéronormatives présentes dans ses romans. S’il ne s’agit pas de verser dans des transpositions conceptuelles hasardeuses à partir d’un regard orientaliste et néo-colonial, certaines bases théoriques de la Queer Theory peuvent être utilisées pour aborder certaines pratiques sociales évoquées dans le champ littéraire marocain, en tenant compte des adéquations et des inadéquations, des ressemblances et des différences présentes entre les deux entités mises en perspective par le chercheur.

Lire la suite en pdf


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • refr39_06_jeestunautre_comp.pdf
  • 825.3 ko / PDF

Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2