Réfractions, recherches et expressions anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Lento, pero avanzo
Annick Stevens
Article mis en ligne le 17 février 2016
dernière modification le 18 février 2018

par Marcira
logo imprimer

Déceler de nouvelles formes de révolutions dans le monde actuel me semble requérir en premier lieu une distinction entre deux significations de la révolution, l’une comme processus et l’autre comme résultat. Dans le premier sens, elle s’oppose à l’évolution ou aux réformes en tant que renversement rapide ; dans le second, elle s’oppose, en tant que changement en profondeur, à la permanence des structures principales sous des modifications mineures. Les deux significations ne vont pas nécessairement de pair : un renversement brutal (par exemple, une insurrection violente) peut conserver les anciennes structures de base, et une évolution progressive peut aboutir à avoir totalement modifié les cadres. La plupart des débats sur la révolution portent sur le processus même de renversement : on discute pour savoir s’il peut être décidé, prévu, organisé par des sujets, ou déterminé par une nécessité. À propos du résultat, c’est-à-dire de la nouvelle organisation sociale, on discute surtout du rôle du projet révolutionnaire : fait-on la révolution en vue d’une certain société qui nous semble désirable, ou bien vaut-il mieux n’imaginer aucune autre organisation à l’avance, de crainte de fermer la porte à la spontanéité de son avènement ?

Lire la suite en pdf


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • refractions36_stevens-2.pdf
  • 178.6 ko / PDF

Dans la même rubrique

0 | 5

Réinventer la révolution
le 1er janvier 2018
par ps
Editorial
le 8 mai 2016
par ps
Sommaire
le 6 mai 2016
par ps
Qu’en est-il aujourd’hui de la révolution et de son imaginaire ?
le 18 février 2016
par Marcira
Religion et radicalité
le 17 février 2016
par Marcira


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2